le journal des citoyennes et citoyens qui s’intéressent à leur ville

Negreneys, quartier bouleversé

Sur un parc de 408 logements sociaux détenu par Toulouse Métropole Habitat (soit environ 1 200 habitants), 160 logements sont en phase de démolition avec de nombreuses barres déjà murées. Certains habitants ont été relogés à Bourbaki, Borderouge ou au Raisin, souvent sans avoir choisi leur futur quartier. Le nouveau projet immobilier sera pris en charge par trois bailleurs qui souhaitent redessiner le quartier en implantant de coquets petits appartements. Les 160 familles ainsi que les associations présentes sur le terrain sont invitées à quitter les lieux Illico. « Au départ, ces démolitions devaient suivre un calendrier permettant aux habitants de s’organiser » témoigne Denise, 85 ans, habitante depuis 35 ans.

Les élus ont choisi la date du 1er avril dernier pour annoncer aux acteurs associatifs, l’Association Negreneys Curie et Tous Acteurs (collectif regroupant La Maison des Citoyens 31 et Le Secours Catholique) qu’ils disposaient d’un mois pour plier bagages. Ce n’était pas un poisson d’avril mais une décision soudaine, à la vertigineuse verticalité, qui a été très mal vécue. D’autant qu’aucune alternative satisfaisante ne leur était proposée, les locaux de relogement étaient géographiquement éloignés des publics concernés et leurs surfaces inadaptées à leur usage.

Marche bleue contre les démolitions 2 ©LePastèke

La déception des associations est d’autant plus grande à l’époque, qu’elles ont toujours eu à cœur d’entretenir un dialogue respectueux et constructif avec les élu.e.s et les différents acteurs institutionnels. Faut-il rappeler que ces acteurs de terrain sont aux côtés de nombreuses familles du quartier, en jouant un rôle prépondérant dans les domaines de l’alimentation, de l’éducation, de la solidarité, du bénévolat. Ils assurent le lien entre les habitantes et les habitants, les impliquent dans les décisions qui touchent à leur vie, à leur environnement et tâchent de rendre la précarité plus supportable pour celles et ceux qui la subissent. Par leur seule présence, le quartier est plus apaisé.

Tout comme les associations du quartier, les habitantes et les habitants de Negreneys ne sont pas contre une réhabilitation de cette cité bleue qui date des années 1960. « Bien sûr, qu’elle a besoin d’être rénovée pour améliorer notre qualité de vie » témoigne Wardia, habitante depuis 40 ans. « Mais pas sans nous » enchaîne Jean-Luc, habitant depuis 26 ans. « Nous aimerions qu’on nous associe réellement au nouveau projet, il s’agit de nos vies » répond Mohamed, habitant engagé depuis 38 ans. « On voit partir nos voisins, nos amis, les associations… Sérieux, ça nous fait peur. Il n’y a rien dans notre cité ! Qu’on nous laisse les associations, elles nous rassurent, nous aident à faire nos papiers, les devoirs des enfants… » témoigne Fatima, angoissée par l’avenir de son quartier.

Les associations ont donc réclamé aux élu.e.s, un délai de déménagement décent ; une réelle implication des gens du quartier dans le nouveau projet d’urbanisation ; un relogement des habitantes et des habitants, dans le respect de leurs choix et en adéquation avec leurs besoins.

Pour appuyer leurs revendications, les associations et les habitantes-habitants de Negreneys ont organisé une « marche bleue », tout le monde a mis la main à la pâte pour réaliser des pancartes colorées, des chansons d’espérance et des slogans qui claquent. Une pétition a également été mise en ligne ; à ce jour, plus d’un millier de signatures obtenues. Ce « tintamarre médiatique » a permis de renouer le dialogue et de trouver des solutions acceptables, bien que malheureusement transitoires…

Ce quartier, largement visité par l’équipe de Monsieur le Maire « Aimer Toulouse » pendant la campagne des municipales, ne mérite-t-il pas une attention post-électorale !? Le passage de la future troisième ligne de métro non loin de là n’a-t-il pas accéléré le processus de gentrification du quartier ?


POUR ALLER PLUS LOIN

  • Pétition en ligne sur Change.org > ici
  • ANC (Association Negreneys Curie) > ici
  • La maison des citoyens 31 > ici
  • Le secours catholique > ici

 

Facebook
Twitter

Une réponse

  1. Je trouve cette attitude déplorable de la part de “Monsieur le Maire”. Il m’avait déjà beaucoup déçu avec sa campagne ne visant qu’à enfoncer Archipel Citoyen, mais il prend en plus des décisions stupides, contre les personnes déjà défavorisées, et sans le compenser ou laisser le temps aux personnes de s’adapter. Vivement 2026. Je partage la pétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EDITO #2

Plus de plan de déplacement Plus de plan d’urbanisme Plus de sous dans les caisses Plus tard la troisième ligne de métro Plus tard le

Lire la suite »

Grand Cercle
#11

Lundi 30 novembre

19h30

Évènement en ligne

Informations et contenus

Pour cause du contexte sanitaire, celle-ci se fera en vidéo-conférence, via le logiciel Zoom et pourra accueillir jusqu’à 100 participants et participantes :

  • 19h00 : Accueil et test micro
  • 19h15 : Blabla informel entre militants « Moi et l’Archipel Citoyen : j’en suis où ? »
  • 19h30 : Lancement du GC
    • 1/ La Zone à Faible Emission : Séquence de vulgarisation préparée par un GT dédié. Invitation d’élu·es pour préciser le calendrier en lien avec les conseils de la ville et TM. Proposition de se saisir d’un axe de consultation concret à mener sans plus tarder pour retourner sur le terrain
    • 2/ Quelles priorités d’action pour le mouvement ? : Une sélection, volontairement restreinte, pour être mobilisatrice sans s’éparpiller
    • 3/ Gouvernance et décisions : Présentation des propositions soumises à décision + modalités de vote
    • 4/ Statuts association Archipel Citoyen : Présentation des éléments structurants pour préparer l’AGE de décembre et l’adoption des nouveaux statuts 5/ L’association et les élus, quelles relations ? : Débat et ressentis sur la situation
Grand Cercloe 8 - Tien Tran - HD-087

Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter d’Archipel Citoyen pour recevoir les dernières infos et prochains événements.