le journal des citoyennes et citoyens qui s’intéressent à leur ville

UN ÉLU TIRE AU SORT, LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous en avez marre des professionnels de la politique ? Vous trouvez que vos élus sont souvent déconnectés des réalités ? Et si on vous disait que dans la 4ème ville de France, à Toulouse, il y a, pour la première fois, un élu tiré au sort. En effet, pour constituer une partie de sa liste, Archipel Citoyen a tiré au sort 1000 personnes parmi les 240 000 inscrits et inscrites sur les listes électorales. Parmi elles, sept ont accepté d’être candidates sur la liste présentée par Archipel. Aymeric Deheurles, informaticien de profession, est devenu élu d’opposition.

Même si l’idée de faire de la politique l’a déjà titillé, Aymeric n’a jamais imaginé être élu et n’est membre d’aucun parti politique. Il se sent donc libre de ses engagements. Il voit cette aventure comme une opportunité pour découvrir le fonctionnement municipal et souhaite donner envie de s’impliquer à des gens qui n’auraient jamais imaginé faire de la politique. Il a choisi de se concentrer sur deux commissions, une à la ville sur la petite enfance, le sport et la culture et une à la Métropole sur les réseaux d’infrastructure. Il présente aussi des vœux lors des conseils municipaux sur des sujets qui lui tiennent à cœur telle que la précarité menstruelle. Aymeric n’a pas l’ambition de faire une carrière politique et ne souhaite pas être candidat dans 6 ans.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

2 réponses

    1. René, peut-être pourrions-nous concevoir les choses autrement: Qui ne mérite pas d’être élu ? Qui n’y a pas sa place ? A notre sens, personne, tant que son éthique est intègre. Nous pensons que les organes de pouvoir peuvent être partagés, tout comme la parole politique. Nos tirés au sort étaient par ailleurs entourés de candidats plus expérimentés portant l’idée de transmission et d’accompagnement.
      Archipel a ainsi a fait le choix de porter haut la démocratie représentative et, en ce sens, tout citoyen et toute citoyenne partageant nos valeurs ont, à nos yeux, la légitimité de l’incarner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EDITO #1

Vivre. Au-delà des discours pompeux et des débats intimidants, et si c’était ça la culture,tout « simplement » ? Ces films qui nous transportent ailleurs,

Lire la suite »
Silence !

SILENCE ON SUBVENTIONNE !

Lors des réflexions préliminaires sur la ligne éditoriale du Pastèke, un des axes était de relayer la parole des associations, nombreuses et actives à Toulouse,

Lire la suite »

Grand Cercle
#11

Lundi 30 novembre

19h30

Évènement en ligne

Informations et contenus

Pour cause du contexte sanitaire, celle-ci se fera en vidéo-conférence, via le logiciel Zoom et pourra accueillir jusqu’à 100 participants et participantes :

  • 19h00 : Accueil et test micro
  • 19h15 : Blabla informel entre militants « Moi et l’Archipel Citoyen : j’en suis où ? »
  • 19h30 : Lancement du GC
    • 1/ La Zone à Faible Emission : Séquence de vulgarisation préparée par un GT dédié. Invitation d’élu·es pour préciser le calendrier en lien avec les conseils de la ville et TM. Proposition de se saisir d’un axe de consultation concret à mener sans plus tarder pour retourner sur le terrain
    • 2/ Quelles priorités d’action pour le mouvement ? : Une sélection, volontairement restreinte, pour être mobilisatrice sans s’éparpiller
    • 3/ Gouvernance et décisions : Présentation des propositions soumises à décision + modalités de vote
    • 4/ Statuts association Archipel Citoyen : Présentation des éléments structurants pour préparer l’AGE de décembre et l’adoption des nouveaux statuts 5/ L’association et les élus, quelles relations ? : Débat et ressentis sur la situation
Grand Cercloe 8 - Tien Tran - HD-087

Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter d’Archipel Citoyen pour recevoir les dernières infos et prochains événements.